Prix

1200 €

Shakuhachi Ji-ari Tozan 1.8 en Ré – signé « Minchu » – Madake japonais

Voici un beau shakuhachi ji-ari de concert très typé Tozan (perce fine, gros volume et grande brillance) au timbre tellement brillant qu’il peut paraitre presque métallique parfois ! (je préfère personnellement le côté un peu sombre et mystérieux des vieux shakuhachi kinko…)
La signature en style tensho correspond aux kanji « MinChu » mais je n’ai aucune info sur ce fabricant. Un deuxième hanko dont on ne voit que le début du caractère « Chiku » (bambou) peut laisser imaginer (vue la qualité de l’instrument) une flute originellement de Tamai Chikusen restauré par un Minchu qui aurait apposé son propre hanko (mais ça ne se fait pas trop en général…)
Le bambou Madake est très beau avec de belles taches, dense et épais, très agréable en main. Ce shakuhachi était fendu sur la partie supérieure et a été réparé avec des ligatures traditionnelles en rotin (pas de moi !).
C’est un excellent joueur qui répond parfaitement, homogène et droit; un excellent shakuhachi pour joueur avancé (ou débutant au budget large !) qui conviendra très bien pour jouer en ensemble, traditionnel ou contemporain aussi bien qu’en solo.

Ce shakuhachi est évalué par Christophe Kazan Gaston, maître Shihan de l’école Shin Tozan.

Vendu avec une housse en velours violet sombre doublée de plastique pour l’étanchéité.

Shakuhachi Ji-ari Tozan
Madake japonais – 2 pièces Nakatsugi-kan – 7 noeuds
Longueur :  543 mm ( shaku)
Poids :  417 gr

diamètre à l’utaguchi  : int : 20.5 mm – ext : 38 mm
diamètre au pied : int : 18.5 mm – ext : 55 mm
diamètre des trous : 11 mm
Insert Tozan – 6 ligatures finition rotin
Perce laquée rouge à l’urushi
Bagues plastique et argent

 

Écouter :