Prix

700 € Réservé

Shakuhachi Ji-ari Tozan laqué noir 1.8 en Ré – « Mumei »

‘Black Beauty’

Ce shakuhachi ji-ari Tozan qui ne semble pas très vieux est complètement laqué en noir à l’Urushi ce qui se faisait couramment à l’époque Edo où les moines Komuso voyageaient beaucoup avec leur flûte.
C’est un shakuhachi très dynamique offrant une très bonne réponse et un timbre brillant et stable. Une belle fabrication dans un bambou dense et épais.
C’est un excellent Ji-ari dont je ne connais pas le fabricant (pas de hanko ou hanko recouvert)
Je possède cet instrument depuis plusieurs mois et hésitait toujours à le ligaturer car la partie supérieure présente plusieurs fentes qui ont été recollées et n’ont pas bougées depuis ce temps; je ne sait pas si ce shakuhachi était laqué neuf ou si il l’a été après réparation des fentes. Si j’avais décidé de le ligaturer, il m’aurait fallu incruster les ligatures, finir avec du Ji er laquer de nouveau afin qu’elles soient invisibles…gros chantier !
N’ayant pas assez de temps en ce moment et encore de nombreuses flutes à restaurer, je préfère le vendre en l’état à un prix bien plus abordable. Il est alors garanti 1 an.

 

Shakuhachi Ji-ari Tozan
Madake japonais – 2 pièces – 7 noeuds
Longueur :  540 mm
Poids :  475 g

diamètre à l’utaguchi  : int : 21 mm – ext : 41 mm
diamètre au pied : int : 17 mm – ext : 62 mm
diamètre des trous : 10.5 mm
Insert Tozan en corne
Bagues en argent
Perce laquée rouge sombre à l’urushi

 

Écouter :