Shakuhachi d’avril

J’ai travaillé depuis ce début de printemps sur 4 shakuhachi très différents :

Un ji-ari 1.8 en Ré – Un ji-nashi 2.1 en Si – Un ji-nashi style Myoan 2.2 en Sib – Un grand ji-nashi Hochiku 3.0 en Fa

J’ai réalisé chacun de ces shakuhachi dans un état d’esprit spécifique, avec un recherche sonore basée sur des critères très différents.
J’ai la satisfaction d’être de plus en plus capable de chercher un type de son, puis de sélectionner le bon bambou et le travailler de la bonne manière pour approcher au plus près ce que je cherchait.

 — « Ça te prend combien de temps de fabriquer une flute ? »

 — « Quelques heures et une bonne quinzaine d’années ! »

Thomas