Restauration de Shakuhachi

Je me lance cette année dans les travaux de restauration des Shakuhachi anciens abimés.

Je rachète auprès d’antiquaires Japonais des flutes oubliées pendant de longues périodes et nécessitant diverses réparations pour être remises en état. Je les revend après restauration et révision complète offrant ainsi une nouvelle gamme d’instruments à la vente.

Ici un Ji-ari 1.8 reçus « en l’état » en Octobre

Les travaux de restauration comprenaient :

changement de l’insert en corne à l’utaguchi , ligatures incrustées finition rotin au niveau du joint Nakatsuki , étanchéité du joint et laquage de finition à l’Urushi noir.

Et voilà la flute prête pour une nouvelle vie !

Vous pouvez la retrouver en vente sur la page des flutes en stock.

Ce travail de restauration me permet d’une part de me faire la main sur diverses techniques de réparations en vue de pouvoir proposer aux joueurs de Shakuhachi d’entretenir ou réparer leurs flutes (ce que presque personne ne propose actuellement en Europe).

D’autre part, j’en profite pour étudier en détail la facture de chacune de ces flutes; observer, mesurer, comparer les flutes de différents fabricants représente une très bonne méthode d’apprentissage.